Tournoi d'Archerie des Grandes Joutes Universelles de Zehmanchotmor

 

Compte-Rendu des éliminatoires du 3 d'Inti


        Ce troisième jour d'Inti a donné lieu à la suite des éliminatoires pour le tournoi d'archerie, dans huit villes de province, ainsi qu'à Zehmanchotmor. Pas moins de 1500 concurrents ont rivalisé d'adresse toute la journée, devant un public venu aussi nombreux que la veille.
        Il y avait peu de pêcheurs sur les rives de l'Uranor aujourd'hui, car le spectacle avait lieu dans les villes qui le bordent. C'est ainsi que Hatom a accueilli devant son château, 122 participants dont 24 arbalétriers. L'épreuve, entrecoupée de diverses petites manifestations, se prolongea jusqu'en fin d'après-midi. Au 8ème tour, Tuon, de l'armurerie "La Cordelette", se qualifia avec son arbalète et 3 carreaux à 90 pas, ainsi qu'un archer homme de bronze nommé Bad'huit, tandis que quatre autres archers se retrouvèrent, grâce à 2 flèches au 9ème tour. Trois d'entre eux y réussirent un tir. Au 10ème tour, ils manquèrent tous trois la cible à 80 pas, et on décida de la ramener 5 pas plus avant. Le 11ème tour vit Narwain, une barbare, devenir la troisième qualifiée de l'épreuve, avec 2 flèches victorieuses.
        Un peu plus loin sur le fleuve, Craismal et ses faubourgs voyaient s'affronter 100 archers et 25 arbalètriers. Un vent glacial soufflait des montagnes au Matin et il semblerait que les arbalètriers en aient davantage souffert, car tous furent éliminés avant le 5ème tour. Les vainqueurs de cette épreuve furent, au 9ème tour, Mail Costho, un lézardien instructeur à l'académie du Flambeau, Ilaor, le jeune fils de Téniquetil et une aventurière elfe du nom de Gaerenya.
        À Fainix, au confluent de l'Uranor et de l'Argo, 95 archers s'étaient donné rendez-vous. Deux arbalétriers seulement s'étaient inscrits, mais ils ne se sont pas présentés à l'épreuve. 43 concurrents passèrent avec succés les trois tours de chauffe, mais 15 seulement se qualifièrent pour le 5ème. Au 7ème tour, les trois qualifiés pour la finale étaient connus: Maillon, l'armurier de la ville, Frelon un aventurier, et Courlevan, un homme de bronze fort remarqué par sa technique très supérieure à celle de ses adversaires du jour et par la nuit de prières qu'il aurait adressées à Fenwick en sa chapelle.
 
        Dans la cité d'Amkhoin, à l'extrême Sud du Fastzeychadoo, 129 archers et 2 arbalétriers se retrouvaient en lice, après une veillée de prière collective au temple d'Oman. Nos deux arbalètes résistèrent à chaque tour, et l'une d'elle qualifia au 7ème tour, Isgarran le Rouge, un aventurier au teint hâlé par les embruns. Haldalïn, le père du Chériff Phlache, l'imita avec son arc. Au 8ème tour, l'archer nommé Danelot se qualifia avec trois flèches, tandis que l'autre arbalètrier, un jeune barbare répondant au nom de Gorh, ponctua l'épreuve en fichant son dernier carreau dans le portail du Mauzédral, après qu'il eut traversé la cible et la palissade de protection. Plus de peur que de mal dans le public, mais le pauvre garçon fut quelque peu chahuté par quelques spectateurs énervés...

Queen         La cité de Damver accueillait une centaine de participants, dont une vingtaine d'arbalétriers. Le dernier de ceux-ci fut éliminé au 6ème tour et nul ne fut surpris de voir Queen, la jolie tenancière du tripot "Les Cartes Enchantées", se qualifier au 8ème tour. L'actuelle Duchesse des Archers ficha ses trois flèches dans la cible tandis que trois de ses adversaires, avec deux flèches, gagnaient le droit de disputer un 9ème tour. Lors de celui-ci, deux archers se qualifièrent pour la finale : Djordj et Iou.
        À Pokerwin, sur les bords du Geollyjumph, de nombreux soldats étaient venus perdre gros dans les tripots de la ville du jeu. C'est ainsi que l'on dénombra 127 arbalétriers et seulement 68 archers, pour disputer cette épreuve. Plus de 3000 spectateurs encourageaient les concurrents, dans une ambiance de chaudron. Au 6ème tour, Mélatar, un elfe vêtu d'une robe d'un bleu étrange, était le dernier archer parmi les 10 qualifiés. Au 7ème tour, Mélatar fit encore mouche aisèment, imité par trois soldats, bruyamment supportés par leurs camarades dans le public. Au 8ème tour, alors que la cible était placée à 70 pas pour le tir de l'archer, on annonça que Mélatar avait abandonné l'épreuve, laissant ainsi la qualification à Chil, Bujole et Manfin. Un concert de sifflements et de cris mit fin au concours et se prolongea, tard dans en soirée, dans les tavernes de la ville...
 
        Un vent de travers vint perturber les épreuves de la cité de Kottho, où 183 participants , dont 110 arbalétriers, s'étaient présentés. Après le 3ème tour, 41 archers et 63 arbalétriers étaient encore en lice et le concours fut interrompu durant plus d'une heure pour permettre le déroulement d'une course d'autruches. Les nombreux soldats participants en profitèrent pour s'installer un moment devant les échoppes garnies de futs de cerbuz et de vin de Kottho. Puis le concours reprit. Est-ce le vin, ou est-ce le vent, qui décima ainsi les concurrents ? Toujours est-il que seuls 7 archers se qualifièrent pour le 5ème tour, qui vit la victoire de Jodal, soldat de la garnison d'Havrelle, de Go-Intoo, orc aventurier et de Stroberi, marchand.
        Le bourg de Lacelle accueillait 85 archers, dont la moitié passèrent avec succés les trois premiers tours. Au cours du 6ème tour, un codorniz survola le champ de tir. Un chasseur, par réflexe, tenta de l'abattre, et fut immédiatement disqualifié par les autorités, pour avoir mis en danger l'assistance. A l'issue du 9ème tour, les qualifiés pour la finale étaient Marada, chasseresse femme de bronze, Tinwë, demi-elfe trouvère, et Shémir, homme citron voyageur.

        De majestueuses cérémonies ouvrirent aujourd'hui encore, les fêtes d'Inti dans la capitale, Zehmanchotmor, où débutaient les épreuves qualificatives pour la finale du tournoi d'archerie, qui se deroulera en ces mêmes lieux le 6 d'Inti. Une foule importante s'était massée sur les bords de la grande Esplanade de la cité pour acclamer les 500 participants de l'épreuve. Les trois premiers tours permirent d'en écarter la moitié, et la nuit approchant, 232 archers et 30 arbalétriers devront attendre le lendemain pour tenter de rejoindre les 45 tireurs déjà qualifiés pour la grande finale...