Tournoi d'Archerie des Grandes Joutes Universelles de Zehmanchotmor

 

Compte-Rendu des éliminatoires du 4 d'Inti


        Les premiers rayons d'Inti apparaissaient à peine au Levant, lorsque les concurrents de cette dernière journée qualificative pour la finale du Tournoi d'Archerie pénétrèrent sur les terrains d'échauffement... Bien avant que l'astre vénéré n'amorce sa redescente, il fallait que soient connus les noms des 90 archers ou arbalétriers, qui participeraient à l'épreuve finale de Zehmanchotmor...
        Sur la Grande Esplanade de la Cité de Zehmanchotmor, les 232 archers et 38 arbalétriers qui s'étaient qualifiés la veille, se toisaient lourdement, ayant déjà eu l'occasion de s'évaluer. De nombreux spectateurs, parmi les milliers qu'accueillait cette épreuve, avaient préféré camper sur place pour ne pas manquer le début de ce 4ème tour. Il faut dire qu'ici, s'affrontaient déjà des tireurs renommés tels notre Chériff Phlache, ou "Lord" Greystoffiel, l'actuel Roi des Archers. Ce dernier aurait déclaré, à l'issue des 3 premiers tours: « Notre Chériff est un très bon tireur parmi les siens, mais l'Arkoupool couronne le meilleur tireur du pays et je ne crois que sa technique puisse lui permettre d'être un rival sérieux... ».
        Les choses paraissaient encore confuses lors de ces premiers tours du début de matinée, tant les concurrents étaient encore nombreux à disputer l'épreuve. À l'issue du 7ème tour de l'épreuve (le 4ème de la journée), on dénombrait encore 109 participants dont 15 arbalétriers. Chacune des flèches des favoris soulevait des hourras dans la foule, et "Lord" Greystoffiel ne ratait pas une occasion de parader, offrant au public quelques morceaux d'étoffe arrachés à son manteau...
Zhenn        Dans ces éliminatoires de la capitale, le nombre de qualifications requises était de 15 (ils étaient plus de 500 au départ). Les deux premiers à se qualifier le firent au 9ème tour, fichant leurs trois flèches dans la cible: Phlache était de ceux-là ! L'autre est l'étrange médian connu sous le nom de Zhenn. Les autres favoris de l'épreuve étaient parmi la quarantaine de concurrents qui firent mouche avec 2 projectiles et qui devaient disputer un 10ème tour. Celui-ci vit la qualification d'Algaël, arbalétrier soldat de la garde, de l'armurier Kross, et d'une étonnante archère lutine, à moins que ce ne soit une elfe de très petite taille, qui se fait appeler Pêrêl. Au 11ème tour, la cible était déjà à 85 pas pour les archers, 105 pas pour les autres. Aucun concurrent ne toucha la cible 3 fois, mais 7 d'entre eux touchèrent deux fois et se qualifièrent: Eldaïn, Nowël, Horowë, Hurin, un membre de la garde personnelle du Chériff, et Jeudboc, de la garde de Pokerwin, et les arbalétriers Quitcho et Toto Matik. Greystoffiel, bien qu'étant encore en lice avec une seule flèche dans la cible, avait quelque peu perdu de sa superbe et ne souriait plus. Le 12ème tour marqua la fin de cette épreuve, alors que la cible avoisinait les 100 pas de distance. Le chasseur Lëwœn en fut le meilleur avec deux flèches. Greystoffiel, fébrile, échoua par deux fois avant de se reprendre et mit sa dernière flèche en plein cœur de la cible. On le vit alors sourire en fermant les yeux, avant de lever les bras au ciel tandis que la foule laissait éclater son humeur. Ark l'armurier fut le dernier qualifié avec également une flèche.
        Plus au Ponnant, la cité d'Osgomirodh, recevait 108 archers et 44 arbalétriers. Six tours furent nécessaires pour éclaircir la situation, la résumant à 10 arbalétriers. Au 9ème tour, Plume d'Argent, un chasseur du village d'Osgoth, et Naugrim, un aventurier nain se qualifièrent avec trois carreaux victorieux. Le Duc Aussetôt, responsable de l'Académie d'Osgomirodh, les imita au 10ème tour.
 
        Dans le Nord du pays, à Altonn, l'épreuve accueillait 90 archers et 17 arbalétriers. Moins de la moitié parvint au tour 4, et seulement 3 archers et 2 arbalétriers atteignirent le 5ème. C'est là que se qualifia l'archer Galsiflir avec trois flèches. Au tour suivant, il fut rejoint par l'arbalétrier Avax, soldat de la garde, et Dar "l'Invincible", le célèbre armurier d'Altonn, ex-aventurier et archer expérimenté.
Éléonore        Dans le port de Békainz, 80 archers et 10 arbalétriers se sont confrontés. Les premiers tours eurent raisons des trois-quarts des concurrents, et à l'issue du 4ème tour, un seul arbalétrier était encore présent: Ignominis, un nain d'égout du groupe Les Ménestrels de la Nuit. Sa compagne, Eléonore, une jeune femme tendant la corde de son arc avec quatre des six doigts de sa main droite, comptait parmi les 19 archers qui l'accompagnèrent au tour suivant. Les compagnons des Ménestrels de la Nuit supportaient ardemment et bruyamment celle qu'ils estimaient la favorite du concours, et un vide s'était progressivement créé entre eux et la foule avoisinante... Etait-ce leur charisme tout à fait particulier, ou le respect qu'imposait la rumeur de leur retour des souterrains de Békainz, qui inspirait cette prise de distance?
        Au 6ème tour les 2 compagnons étaient parmi les huit concurrents restants et leurs adversaires durent essuyer quelques volées de quolibets, en particulier Titanien, le seul elfe encore en lice. Celui-ci fut pourtant le premier à toucher la cible deux fois. Eléonore fit mieux en touchant trois fois. Un ork hurla son contentement. Les deux archers étaient alors qualifiés, tandis que l'on reculait la cible à 80 pas pour Ignominis. le nain mit deux carreaux dans la cible, et fut ainsi le troisième qualifié pour la finale.
 
Chingachgook        Non loin de la capitale, à Ankhoch, 125 archers ont pris part au concours, mais seuls 8 archers abordaient le 5ème tour. Chingachgook, l'impassible éclaireuse des Ripailleurs du Lac, en était, supportée par ses compagnons. La voix du barbare qui les accompagne submergeait régulièrement la clameur, tandis qu'un lutin fort amusé par le concours, lui tapait sur le ventre à chaque éclat de rire. Trois archers ne mirent qu'une flèche sur trois et furent éliminés. Chingachgook n'en faisait pas partie. Deux archers se qualifièrent pour la finale avec 3 flèches dans la cible. Chingachgook n'en faisait pas partie. Il s'agissait de Voromoë une prêtresse en pélerinage au Grand Temple de Thor, et de Tônö, le tavernier. Les trois autres, dont Chingachgook, avec deux flèches, s'affrontèrent au 6ème tour. Et Chingachgook fut la seule à toucher la cible, par deux fois, et fut la troisième qualifièe de l'épreuve.
 
        Tôt le matin, ou tard dans la nuit, trente trompettes sonnèrent brièvement, haut et clair entre les murs de Rhubson, résonnant jusque dans les vignes et les faubourgs. Elles appelaient archers, arbalétriers et spectateurs à se rendre sur l'immense plage en bordure de la Koulikoule, face au confluent de la Koulotte. Peu avant qu'Inti ne lance son premier rayon, ce furent soixante trompettes qui sonnèrent crescendo, à cinq reprises, depuis l'immense champ de tir sablonneux, avant d'interprêter aubades et ballades, accompagnées de moult flutions, flûtes diverses et même plus d'une douzaine de trompes de Stasch. Au total plus de deux cent musiciens avaient été conviés pour chauffer l'atmosphère de cette extraordinaire manifestation. Le public se demandait même si, à Zehmanchotmor, pour la finale, ils pourraient faire mieux !
        Enfin sonna le début des épreuves : 161 participants envahirent la lice dans le plus parfait désordre organisé. Il fallut beaucoup de courage aux arbitres pour séparer en deux groupes distincts les 110 archers et 51 arbalétriers. Ils durent s'y reprendre à plusieurs fois jusqu'à ce qu'ils comprennent qu'un certain Cancrelot le Juste, instructeur de son métier, s'était inscrit dans les deux disciplines. Ils essayèrent de l'obliger à choisir, mais il argua fort à propos qu'aucune clause du règlement ne l'interdisait, du moment qu'il s'était acquitté des deux cotisations. Avant d'avoir le mot de la fin, il déclara que la partie serait rude et fort disputée, nombre de participants ayant suivi ses célèbres cours d'adresse, à l'Académie des Compétences. Son « De toutes façons je ne risque pas de remporter deux fois l'Arc Touros ! » devrait rester longtemps gravé dans les mémoires...
        Ici eut lieu un des épisodes les plus croustillants de toute l'histoire de l'archerie. Il fallut dix gardes pour maîtriser un étrange barbare à l'allure elfique et au teint d'un étrange vert jaune, nanti de superbes bacchantes d'or pâle. Pour ce que nous avons compris de son nom, il s'agirait d'un certain Hull'K'g'nn... Cet archer avait la particularité d'avoir des bras immenses comme des jambes d'elfe et s'était présenté avec un arc de quatre mètres. Il voulut tout casser lorsqu'il apprit qu'une longueur maximale des traits était imposée et qu'il devrait concourir avec les flèches officielles, laissant les siennes, des engins plus longs que la plupart des arcs, aux mains des arbitres. Les flèches officielles lui permettant à peine de bander son arc, il entra alors dans une rage folle.
        Dès le premier tour, le public était en haleine, craignant que l'instructeur n'aie raison et qu'il faille plusieurs jours d'épreuves pour qualifier trois personnes. Seulement quatre arbalétriers et cinq archers y furent éliminés ! Au second tour, avec dix pas de plus entre tireurs et cibles 83 archers et 39 arbalétriers avaient placé leur trait. Le troisième tour ne fit guère plus de dégats dans leurs rangs et l'on pouvait encore dénombrer 96 participants dont 69 archers. Le public Rhubsonnois n'avait pas la langue dans ses chausses et acclamait férocement son idole, l'instructeur Cancrelot le Juste qui ne cessait de se faire un point d'honneur de cribler ses cibles des trois traits autorisés, tant à l'arc qu'à l'arbalète. Il fut imité par un jeune quadruman débordant d'enthousiasme, mais ayant tendance à décocher ses flèches un peu trop vite.
        Ce fut au quatrième tour que le tournoi prit une autre inclinaison, près du tiers des tireurs restants se voyant alors évincés. 7 arbalétriers et 27 archers quittèrent la lice. Il fallut tout de même encore deux tours pour qu'il ne reste que dix-sept concurrents dont cinq arbalétriers. Seize en fait, puisque l'un d'eux n'était autre que Cancrelot, toujours qualifié dans les deux disciplines. Mais il commençait à donner d'évidents signes de fatigue et une arbalétrière, une petite naine bleue du nom de Körd'Anne se gaussa. Parmi les tireurs de carreaux restait aussi une espèce de petit nain jaune et la foule vengea son idole en leur lançant force quolibets dont le moins mordant semblait être une question fondamentale sur la couleur de peau de la progéniture de ces deux minus. «Un ork nain, ma brave dame, je vous assure, quelle horreur !»
Norton        Au tour suivant l'instructeur effectua un choix stratégique et abandonna l'arbalète, bien qu'il y resta qualifié. Mais il avait de plus en plus de mal à la maintenir en joue et préféra assurer à l'arc, arme ô combien plus glorieuse s'il en est ! Du coup il ne restait plus que 8 concurrents à s'affronter au 8ème tour où Cancrelot le Juste fut le seul à se qualifier, fichant ses trois flèches côte à côte en plein cœur de la cible. Au neuvième tour, il ne restait que deux arbalétriers, les nains jaunes et bleus et quatre archers dont un certain Norton du Clan de la Lune Rose devait se qualifier au tour suivant avec trois flèches dans la cible à 80 pas. Il ne restait alors plus que les deux arbalétriers à se disputer la troisième place pour la capitale. Finalement le nain jaune Figolu, de métier inconnu, se qualifia au onzième tour, à cent-dix pas en ne mettant qu'une première flèche dans la cible. Norton, le jeune quadruman, le souleva comme une plume et l'emporta vers le reste du Clan de la Lune Rose qui les acclamaient.
 
        Le port de Pehrnoudh avait reçu les inscriptions de 60 archers et 5 arbalétriers. Hajra, un homme blanc, fort laid ma foi, fut le dernier arbalétrier au 5ème tour et le premier concurrent à se qualifier pour la finale. Au tour suivant, il fut rejoint par un chasseur nommé Glorwain, et Glaah, le très osseux alberghiste de Pehrnoudh, qui nous a fait part de ces soucis à la suite d'un récent incendie dans un de ses établissements...
        Dans le village de Bhaudet, situé sur les bords du Geollyjumph, avait lieu une petite épreuve réunissant seulement 50 archers. Parmi eux se trouvait Fiacre, l'élégant archer du goupe Babel XVII, et OEil de Lumière, l'actuel Baron des Archers. Quinze concurrents étaient au coude à coude, à l'entrée du 6ème tour. Fiacre, comme chaque tour, faisait le pied de grue pour se concentrer, avant d'aller faire un brin de causette avec ses adversaires, ce qui semblait les irriter avec une grande régularité. Puis il revenait dans son coin et adoptait à nouveau sa position unijambiste. Cinq concurrents manquèrent la cible, un ne toucha qu'une fois. Huit archers touchèrent deux fois, et Fiacre fit mouche trois fois se qualifiant pour la finale. Au 7ème et dernier tour, se qualifièrent Sandor Fats, chasseur de Sands Yzuït, et le Baron des Archers, OEil de Lumière.
 
Lao        Au Sud du Geollyjumph, la ville de Lasgoroth recevait 90 archers et 5 arbalétriers. La Main Verte y présentait un de ses membres. 33 concurrents dont 2 arbalétriers passèrent avec succès les 4 premiers tours. Le 7ème tour n'en comptait plus que huit. L'un d'entre eux, un homme citron archer, semblait s'être assoupi, alors que ses adversaires atteignirent tous la cible avec leur première flèche. Les 7 concurrents éveillés tirèrent une seconde fois, et un archer manqua la cible, ainsi que Lasso, le dernier arbalétrier. C'est alors que l'homme citron que l'on croyait endormi, se leva d'un bond et mit ses trois flèches dans la cible avant que les autres n'aient fini de tirer! C'est ainsi que se qualifia Lao, du groupe La Main Verte. Lasso l'armurier de Lassinc, fut le seul à ne pas être destabilisé par la stupéfiante prouesse de Lao et le seul à toucher la cible au troisième essai. Deux archers furent tellement dépités, qu'ils préférèrent abandonner alors que deux flèches les avaient pourtant sauvegardés. Au tour suivant, la puissante Argolline se qualifia, en compagnie du nain Lasso.
        A Paurkrauth, 135 participants étaient en lice dès l'aube, dont une centaine d'archers. 15 d'entre eux mirent trois projectiles dans la cible à 50 pas. Au 5ème tour, Luweewu se qualifia avec son arc long pour la finale, dans un soupir de la foule. Si les deux premiers traits de l'archer médian des Mélichrones percutèrent franchement la cible, il n'en fut pas de même pour la troisième flèche qui ne dut qu'à un brin de paille d'en faire partie... Trois arbalétriers se disputèrent le 6ème tour, pour deux places. L'un d'eux, après avoir manqué deux fois, se pinça les doigts en rechargeant et lacha son carreau prématurément, qui perça sa botte et le pied qui était dedans... Les deux autres se qualifièrent avec deux carreaux, la distinguée Lady Inès Dessonges et Ledur, l'armurier de l'Arc en Fête à Paurkrauth.
        La cité de Septeniath fut la dernière à débuter les épreuves avec 111 archers et 11 arbalétriers. Ils n'étaient plus que 15 et 6 à l'issue du 4ème tour. Le tavernier Padebol se qualifia au 6ème tour, avec trois flèches à 60 pas. Cinq concurrents dont Khalin, l'arbalétrière des Chercheurs d'Argus, fort chanceuse jusqu'alors, gagnaient avec deux points le droit de disputer le tour suivant. Deux concurrents y furent éliminés, et au 8ème tour Fiqh, un homme citron arbalétrier se qualifia avec trois carreaux dans la cible. Khalin, avec beaucoup de réussite, plaça ses deux premiers carreaux dans la cible. L'amarillettte visa longtemps avant de lâcher son troisième carreau. Son dernier adversaire n'ayant touché qu'une fois, elle était d'ores et déjà qualifiée, mais elle prit encore le temps d'ajuster, jusqu'à ce que son bras se tétanise et que le carreau s'envole enfin, pour se ficher juste... sous la cible.
 
        Tous les concurrents qualifiés pour la finale du tournoi se sont vus remettre une prime de 200 drams, ainsi que le talisman qui leur permettra d'être téléportés sur la Grande Esplanade de la Cité de Zehmanchotmor le 6 d'Inti.
        Demain, demandez le Don des Nouvelles pour en savoir plus sur les finalistes, en ce jour de veille de la Grande épreuve de Zehmanchotmor, et rendez-vous le 6 d'Inti, sur la Grande Esplanade de la cité, pour le sacre du Roi ou de la Reine des Archers.