Edito

Rengva Kasdorf

Ce journal a pour vocation d’aider les aventuriers de tout le Kilgecha dans leur pérégrination. Pour cela le journal comprendra les parties suivantes

 

Bien entendu votre humble scribe reste à votre entière disposition pour tout nouveau sujet que vous souhaitez voir s’intégrer dans ce journal. Celui ci est fait pour vous et je l’espère avec vous. Les nouveaux sujets éventuels pourraient être, par exemple, les suivants : les guildes, les alliances, aspects techniques, présentations des races et des espèces (animales et végétales).

De plus vous noterez que pour survivre, ce journal  est émaillé de publicité vantant les mérites des commerçants de notre cher Fastzeychadoo.

La religion

Introduction

Dans cette partie du journal, nous allons exposer les pratiques religieuses de notre nation mais aussi étudier les différents aspects des dieux et déesses de notre panthéon. D’ailleurs en parlant de panthéon, un énorme travail vient de voir le jour : la description complète du panthéon et des différents dieux. Je demande donc à tous les grands prêtres de nous faire parvenir les textes sacrés explicatifs des actions des différents dieux.

Je tiens à rassurer toutes les personnes qui liront ce journal : AUCUNE DISCRIMINATION RELIGIEUSE NE SERA FAITE ICI. J’attends donc vos textes qu’ils soient consacrés à des dieux maléfiques ou non, si le terme de maléfiques est approprié.

Description

Dans ce numéro du kottho journal nous n'avons pas pu faire d'interview du Grand Sage et nous n'avons donc pas de description de divinité à vous proposer. Cependant nous demandons à tous les prêtres aventuriers ayant des connaissances certains sur le sujet de présenter leur divinité en les décrivant, parlant de l'histoire de la divinité mais aussi des différents cultes et manières de faire des prières et invocation de la divinité. Nous attendons vos textes avec impatiences.

 

L'effet des prières

Par Maître Kator

Voici une première analyse de l'effet des prières de groupe d'aventuriers aux dieux. Cette analyse n'est qu'une première étape, elle demanderait notamment de vérifier si l'effet obtenu est le même lorsque ce sont des individus et non le groupe qui prient. Les résultats obtenus peuvent être sujets à discussion, et nous sommes prêts à débattre sur le pourquoi du comment les prières augmentent telles caractéristiques et pas une autre suivant le dieu prière.

 

Les résultats obtenus suivants les prières sont décrits dans le tableau ci-dessous.

D1

Oman

Endurance (+8/+21), Adresse (+10/+16)

D2

Mégal

Présence d'esprit (0/+10), Equilibre  (+9/+15), attaque (+1/+8)  

Mage : charisme +1, mana +2

D3

Fenwick

Adresse (+6/+16)

D4

T'Wikss

Endurance (+3/+9), attaque (+6/+9)

D5

Thor

Sagesse (+3/+10), Force (0/+8)

D6

Mackwik

Constitution (+9/+12), vue (+7/+12)

D7

Kristo

Intelligence (+4/+10), apparence (+5/+8)

D8

Dilahboudjah

Sagesse (+6/+13), volonté (+1/+15), intelligence (0/-3), présence d'esprit (3-/-5)

D9

Inti

Constitution (+5/+12)

D10

Mama Killa

Mémoire (+9/+11),réflexes (+4/+11), vie (+2/+9)

D11

Illapa

Equilibre (+9/+10), perception (+6/+10)

D12

Tia'Math

Sagesse (+2/+6), charisme (+4/+9), défense (+4/+8)

D13

Indy

Volonté (+8/+9), force (0/+4)

D14

Enkimag

Magie (+5/+12), psyché (+6/+12) mana (+3/+10)

D15

Mérodach

Rien ?

D16

Hébora

Sagesse (+3/+10), endurance (+1/+1)

 

La géographie

Dans cette partie du journal, nous allons nous intéresser à une autre partie de la vie de tout un chacun : la géographie. Je ne vous cacherai pas que sur ce point nous avons laissé des choses de côté depuis trop longtemps. Il n’existe pour l’instant aucune carte officielle du continent et certaines régions sont totalement inconnues.

Pour remédier à cela, nous avons décidé de lancer l’idée d’une guilde de cartographe dont la mission principale sera de réaliser une carte officielle de tout le continent. Pour cela je demande à tous les volontaires de se faire connaître.

En attendant, vous trouverez des informations géographiques diverses regroupées dans les trois chapitres suivants :

Le premier chapitre détaillera les pays et les continents d’Hébor ainsi que les relations entre ceux-ci.

Le deuxième chapitre sera, quant à lui, consacré aux villes, villages et cités florissants sur les terres d’Hébor.

Le troisième chapitre concernera les informations concernant les particularités géographiques tel que les montagnes, les fleuves, les déserts et autres forêts.

Les pays et les continents

Thébetland

Petit pays montagneux situé au centre du continent du Kilgecha, sans aucune ouverture maritime. C'est le château d'eau du continent, de nombreux cours d'eau y prennent leur source. Les falaises et les chaos basaltiques du couchant et du frais protègent efficacement le pays et constituent une bonne frontière face au Fastzeychadoo et à l'Horrywanth. Au sud, la frontière avec le pays de l'Assamharaa est beaucoup moins marquée, ce ne seraient que monts et forêts. Cet isolement explique qu'il n'y a pas mille ans que l'on connaît son existence. L'histoire du pays remonte pourtant à la nuit des temps, mais on n'en connaît que des bribes. Il n'aurait pas été touché par l'impérialisme d'Iztaill Moklaug. La capitale en est Malhassa, c'est une petite cité à l'échelle du pays. Le pays est dirigé par un khan.
Bien que découvert, il y a tout juste 1000 ans, ce serait en fait le plus ancien pays du Kilgecha. Du fait de son inaccessibilité, il échappa à l'impérialisme d'Iztaill Moklaug et, il ne prit aucune part dans les différents conflits opposants ces voisins.

Les villes et autres lieux habités

Zemmanchotmor :

Capitale du Fastzeychadoo, où se trouve un diplomate Assamharien qui recherche la princesse Ahyama Lata. La capitale, Zehmanchotmor, est une ville très étendue, située entre la rivière Koulikoule et le fleuve Geollyjumph. Au centre de la ville se trouve l'ancienne cité fondée en 385 par Shanz Happeur, célèbre pour sa rapidité au tir à l'arc.

Les sites géographiques

Halezan (Bois):

Forêt à l'est de Bekainz.

Dossier Géographique Spécial : Relais Lagoutt

Pour ce numéro du Kottho Journal, nous vous proposons une nouvelle rubrique qui je l'espère rendra service à tous. Chaque numéro comprendra un dossier spécial qui décrira une ville, un lieu habité de manière plus détaillé. (Pour les rôlistes, cette description est faite selon le système D20, si cette rubrique vous intéresse, n'hésitez pas à me le faire savoir).

Relais Lagoutt

Généralité

Taille de la communauté (total): 127
Taille de la communauté (non adulte): 25
Alignements des centres de pouvoir: Loyal Bon
Garde à plein temps: 0
Milicien: 12
Nombre d´expert: 8
PNJ principaux
Bardes: 1(2), 2(1), Total: 3
Clercs: 1(2), 2(1), Total: 3
Guerriers: 1(8), 2(2), 4(1), Total: 7
Moines: 1(1), Total: 1
Voleurs: 1(3), 2(1), Total: 3
Apprentie experts: 2
Aristocrates: 1
Adeptes: 1
Détails des Experts

Barbiers: 1 (Le barbiers du Hybsil: Marcmina barbier)
Chandeliers: 1 ( La chandelle de la Swanmay Incendié: Dilillon maître chandelier)
Cordonniers: 1 ( La cordonnerie de l'ours)
Forgerons: 1 ( Les forges du Spectator)
Fourreurs: 1 ( Chez Lavemmer Fourreurs)
Marchands de tissus: 1 ( Le tissu du drapeau)
Peintres: 1 ( Le peintre du quasit: AchStye Quinnilip maître peintre)
Tailleurs: 1 ( Chez Hordolite Tailleurs)

Les Alcôves du Pouvoir

Qui dirige : Nanuel Laornams (un noble niveau 1, descendant du fondateur du relais)

Qui dirige rééllement : Lardiel Niyur (prêtre de niveau 2 de Fenwivk) est le chef spirituel du relais et ses avis sont toujours écoutés et respectés.

Les forces Armées : le relais dispose d'une petit milice (les septs guerriers et des gens du peuples volontaires)

La vie locale

Population : 127 habitants

Principaux produits : les biens tirés de la forêt toute proche ainsi que l'artisanat local

Histoire locale :

C’est une petite forêt située entre Kottho et Rhubson, au nord du Fastzeychadoo. Elle a donné son nom à un relais qui s’est installé à la lisière et à la croisée des chemins. Cette forêt était réputée dans les temps anciens pour ses habitants qui auraient eu des dons de guérison extraordinaire. Certains suggèrent que cette puissance venait du sol de la forêt car ces autochtones ne parvenaient à soigner les malades que s’ils se trouvaient dans leur forêt.


Au bord de cette forêt se trouve le relais de Lagoutt. C’est une halte très prisée des voyageurs, la nourriture y est excellente. Il est implanté à la croisée des routes de Rhubson et de Kottho, pas très loin de la route impériale. Il est situé à deux jours environs de la cité de Kottho, en direction du sud. Pour s’y rendre, il suffit de suivre la route du matin..

Culte notable:

Le seul culte notable du relais est le culte de Fenwick qui a des prêtres présents dans le relais ainsi que des moines. Secrètement, ils seraient chargés de recueillir des informations sur le passé mystèrieux de la forêt à proximité et de ses anciens habitants.

 

Rumeurs :

De nombreuses rumeurs circulent dans le relais. Voici quelques une d'entre elles

* Il y aurait un espion horrywanthais dans la communauté mais jusqu'à présent personne n'a pu confirmer cette rumeur

* Depuis quelques temps, il semble que certains voyageurs n'atteignent pas le relais. On retrouve parfois leurs corps horriblement mutilés en bordure de la forêt. Les rumeurs disent alors qu'il y aurait une secte El'nah ou de nécromant dans la forêt mais d'autres, plus terre à terre, table sur l'hypothèse de la présence d'un groupe de monstres redoutables dans la proche forêt. Les responsables du relais sont conscients que cette rumeur pourait nuire à l'économie du relais mais ils n'ont pas les moyens internes de mener une enquête et ils sont en train d'envisager de recruter des aventuriers pour cela.

* Les prêtres de Fenwick aurait récemment progresser dans leurs recherches sur le passé de la forêt mais ils se montrent particulièrement discrèt et semblent anxieux ces derniers temps. Aurait ils découvert un terrible secret ou libérer un danger quelconque ? Personne ne le sait mais l'inquiétude gagne la population.

 

Equipements et services

Dans ce chapitre nous allons décrire les différents équipements et services que peuvent rencontrer les aventuriers dans les terres héboriennes.

Mais avant d’entrer dans le vif du sujet, voici les différentes catégories qui seront abordées dans de chapitre 

Ces catégories ont été définies par le comité de rédaction du journal et si certaines de ces catégories sont suffisamment explicites certaines d’entre elles demandent plus d’explications.

La catégorie ‘les auberges’ correspond aux différents services que ces lieux, où les serveuses se doivent d’être avenantes et le tavernier jovial, proposent.

Le commerce correspond aux différents biens dont le commerce est légal dans notre pays (la vie d’aventurier ne nourrit pas toujours son Muffyr, surtout si les trésors se font rares, alors, il faut bien l’avouer, nous sommes tous des marchands occasionnels).

Entraînements et lieux particuliers concernent les services spécialement destinés aux aventuriers.

La catégorie personnages concerne les services que proposent par exemple les bardes d’Arvor.

Ces catégories ne sont pas définitives. J’attends vos propositions pour de nouvelles catégories ou changement de nom de catégorie, si celles proposées ne vous conviennent pas.

En attendant nous allons commencer dès maintenant à aborder une de ses catégories. Je vois là déjà certain d’entre vous qui commencent à être intéressés. Mais nous n’allons pas commencer par les armes et les armures, sujets qui vous auraient sûrement ravis. Non, nous allons vous parler des services. Pour cela, deux raisons : ces services sont indispensables aux novices et ils sont vite négligés par les vétérans. Donc voici les services les plus courants et les plus utiles.

Pour ce numéro du Kottho Journal, nous n'allons pas vous informer sur des services en particulier mais vous lancer un appel afin d'obtenir des informations concernant les services V2 et V11 à V43. Si vous avez des informations sur ces services, n'hésitez pas à contacter la rédaction du Kottho Journal.

Les aventuriers

Dans cette partie tout est laissé à vos choix les aventuriers. C’est là que l’on trouvera la description des groupes d’aventuriers mais aussi des alliances et des guildes.

Les aventuriers souhaitant conter des anecdotes ou leur exploit auront leur page dans ce chapitre.

Liste des monstres tués  

                Cette liste a été effectuée à partir des données dont nous avons accès et sur les deux mois. Nous avons décidé d'établir cette liste en raison du fait que les aventuriers ont décidé de rendre notre cher pays plus sûr et ainsi, nous comptons rendre hommageà leurs actions.

Créatures

Nombre tué

Gaublens

2473 (+836)

Gnomens

637 (+52)

Squelettes
307(+49)
Chiens sauvages
286 (+17)

Chats sauvages

213 (+12)

Balises des plaines

180 (+6)

Rats géants

123

Gallious

100 (+1)

Loudébois

99 (+1)

Gardes

98 (+9)

                Outre ces créatures, il y a eu aussi 95 (+8) orks des bas fonds, 85 gerbeuses (+5), 70 (+20) pétéchialles, 58 (+1) Potivores, 38 orks des cavernes, 36 barons rouges, 34 fantômes, 32 gnoulls, 28 cannifs, 28 (+3) hommes rats, 27 (+3) glomers, 25 (+4) cochons géants sauvages, 24 orks bétéfors, 19 orks ridés,18 pieds bleus,17 hulotetacolas, 14 basilics des plaines *, 13 béholders, 13 okvelds, 13 beah bay, 9 loufoques, 9 (+1)araignées volantes, 8 odéons, 8 ogres, 7 (+1)bee scott, 6 Glyptopelles,6 (+1)parachutes des bois,5 éléphoignons, 4 crabbarostres, 4 racles rapières, 3 araignées des sables *, 3 vampires, 3 liches, 3 balaises, 2 étoiles *, 2 serpull, 2 zombies, 2 arène à venin, 2 basilics lézards,2 revenants 2 fourmix géantus, 2 ovoriens, 1 momie, 1 assassin, 1 gaublen garou, 1 mangoar, 1 crocodile à queue dentée, 1 dipoluxus, 1mercenaire, 1 wordix* tués depuis le mois de Fenwick soit 4983 (+1050) créatures tuées.

* animaux ou créatures entrant dans le classement.

Liste des aventuriers morts

                Cette liste est également établie depuis le mois de Fenwick.

Les groupes ayant eu entre 10 et 20 morts sont les suivants :

Les groupes ayant eu entre 5 et 10 morts sont les suivants :

Les groupes ayant eu quatre morts sont les suivants :

Les groupes ayant eu trois morts sont les suivants :

Les groupes ayant eu deux morts sont les suivants :

Les groupes ayant eu un mort sont les suivants :

* nouveau groupe d'aventuriers dans ce classement.

                Il y a eu ainsi 130 aventuriers (+30) qui ont connu la mort depuis ce mois de Fenwick. Cela nous fait donc un rapport de 1 aventurier mort pour 38 créatures environs.

                Si certains d'entre vous pensent qu'il y a eu des omissions sur la mort de certains d'entre nous, ils peuvent toujours le faire savoir à notre moine copiste. De plus, je signale que les informations concernant les combats souterrains n'étant pas complètes du fait de la difficulté de la réunion de celles ci, nous vous prions de nous excuser pour certaines inexactitudes que vous pourrez trouver dans ces décomptes.

 

Renaissance de la GML

 

                La GML fut créée pour s'opposer à l'hégémonie de la guilde des sorciers d'And Al Liz et à la propagation du culte d'El'Nah d'Exotica. Au temps de sa splendeur, la guilde compta une douzaine de membres et puis, il y eu le schisme et la désertion de certains et, plus tard, l'abandon des autres si bien qu'à la fin, nous ne sommes plus que trois. C'est grâce à un flou juridique que la GML existe toujours. Si j'ai décidé de la ressusciter, c'est que j'ai très peu apprécié que certains des déserteurs d'hier jouent les gros bras en créant une guilde de mercenaires. Bien sûr, nous restons toujours opposés au culte d'El'Nah; bien sûr, il est de bon ton de s'apitoyer sur cette pauvre déesse si injustement condamnée et sur ses adorateurs, de pauvres MVA si gentils et amateurs de grosses bouffes. Mais, nous, nous les connaissons bien et nous savons ce qu'ils comptent mettre en œuvre pour parvenir à leur fin. D'après toi, pourquoi les incendies d'alberghosts n'ont-ils lieu qu'en pleine nuit?

 

Knot des Khazaad'Oren

Un nouvelle guilde : la guilde des cartographes

                La guilde des cartographes est née par la prise de conscience de certains guides divins à la suite des problèmes de déplacements en raison des restrictions. Nous avons alors pris conscience qu’il n’existe pas à ce jour de carte officielle du continent et de notre pays. Cela explique en partie les problèmes actuels de déplacement des aventuriers. Certains guides divins ont décidé de collaborer à la création d’une carte fiable et digne de ce nom destinée avant tout aux aventuriers, mais aussi aux marchands et voyageurs de tout genre. Elle compte actuellement huit membres et tous les volontaires voulant participer à cette noble tâche peuvent toujours me contacter.

Rengva Kasdorf de l’Ordre du Loup Blanc

Maître cartographe

Les évènements du continent

Dans cette partie nous allons voir tous les événements qui vont marquer l’histoire du pays. C’est là que vous trouverez l’évolution des relations avec l’Horrywanth, les programmes des candidats chérifs ainsi que les annonces officielles et officieuses.

Les évènements

Voici un résumé des évènements des deux dernières semaines de Fenwick. Ces événements vont être décrits par thème et non de façon chronologique. Ainsi il y aura un thème concernant l'Horrywanth, un sur les festivités religieuses et locales, etc.

Les thèmes actuels sont les suivants :

Les nouvelles  locales

Phlache aurait disparu ?

Moult endroits, moult guidams, moult personnes bien intentionnées ouïrent ou prononcèrent déjà les morts troublants et équivoques composant ce que l'on affecte habituellement de nommer une rumeur. Qui en serait à l'origine reste un entier mystère, mais nous en avons bien une petite idée, que nous nous garderons bien de partager, même avec nous même ! D'après ce que nos continuerons donc de nommer rumeur, malgré le fait que cela ne reste probablerment qu'un bruit qui court, des événements que d'aucuns auraient tendance à considérer comme extrêmement graves, seraient sur le point de ... mais là, personne n'ose seulement s'accorder à ce sujet !

Enfin donc la mauvaise langue colporte que notre chériff ne serait pas subitement devenu invisible pour simple cause élémentaire de santé. En fait, il paraîtrait même tout simplement que Phlache aurait tout simplement disparu ! On s'acharne même à raconter que ce serait pour filer en douce... avec une douce ravissante ! Il semblerait donc que certains soient ravis de faire passer notre Chériff pour avoir été ravi.

Pénurie de gibiers

La guilde des Aventuriers et la Ghilde des Gérants Compteurs, associées à quelques autres guildes, lancent un appel à tous les aventuriers de tout poil, ainsi qu'à tous les hommes et femmes de courage et de bonne volonté.

La pénurie croissante de gibier continuerait à se faire sentir cruellement. Viandes et autres denrées ne manquent pas encore vraiment, mais dans de nombreuses villes leur prix flambe. Quant au gibier, il semble disparaïtre à vue d'oeil au point que, dans certaines régions, il faudrait marcher plus de deux jours avant de pouvoir trouver un lapin, que dire, un lapereau ! Ces guildes lancent donc un appel pressant à tous les aventuriers audacieux, ceux qui parcourent la nature généreuse mais dangereuse, afin qu'ils n'hésitent pas à rapporter toute denrée qu'ils trouveraient au cours de leurs divers périples.

Troubles dans les eaux

Depuis quelques jours circuleraient certains bruits d'histoires assez phénoménales. Plusieurs bateliers naviguant sur diverses rivières et fleuves auraient été agressés par d'étranges et immenses serpents. Chaque fois l'histoire se termine de la même façon, le bâtelier se retrouve à l'eau avec ses marchandises ou ses passagers et retrouve sa barque en mille morceaux ... Les rares enquêteurs déjà sur l'affaire se perdraient en conjectures.

Nouvelles maladies gaublenoïdes

En marge des combats pour libérer le bourg de Batthe, nous vous signalions hier l'anedoctique mésaventure qui arriva aux Compagnons de Languedor. C'est ainsi que, comme nous vous l'avions dit, alors qu'ils étaient en pleine méditation, ils furent soudain verts de peur ! Eh bien cela devait se reproduire encore hier ! Mais le plus étrange fut qu'à quelques randoms de là, la même mésaventure arriva aux membres de la Main Pourpre. Ils étaient verts et épuisés. Les blessures, mais surtout cette couleur qui les faisait ressembler à des orks, leur minait le moral et certains membres du groupe pensaient déjà au suicide ! Quel est donc cet étrange mal venu d'ailleurs qui envahit la région de Batthe.

À l'instant même où nous vous en parlions, hier, un serpent d'eau aurait encore fait des siennes. Cela devait se passer sur les eaux du Kobranajah, dans une anse tranquille, entre deux rapides aux eaux limpides. Cette fois, ce serait un simple pêcheur que cette créature, apparamment encore plus impressionnante que celles s'étant manifestées jusqu'à présent, aurait attaqué. Encore une fois il n'y eut point de victime, mais le pêcheur, dont la barque fut radicalement et irrémédiablement broyée, en tremblait encore. Ce fut à peine s'il pouvait exprimer qu'il s'en était tiré de justesse. En tout cas c'est bien là ce qu'il semblait vouloir affirmer à qui voulait bien l'écouter...

Inquiétude sur l'avenir de Batthe

Plusieurs consortiums banquaires auraient déjà ou seraient sur le point de le faire, envoyé des délégations d'acheteurs vers le bourg de Batthe... Et ce, malgré l'apparente désapprobation de la GHB et des instances gouvernementales pouvant être concernées. En outre, plusieurs guildes dont la Guilde des Aventuriers, toutes opposées qu'elles soient à cet état de fait, semblent penser qu'au delà des bénéfices monétaires escomptés, une certaine forme de pouvoir et surtout la main mise sur la bourgade seraient parmi les premiers objectifs de ces opérations.

Tout ceci vous semblera sans nul doute un peu confus, mais nous-mêmes nageons en plein brouillard ! Car vous vous doutez bien que lorsque quelqu'un, plusieurs personnes ou même un consortium, voire une entité, quelle qu'elle puisse être, cherche à se constituer ou à s'approprier un fief, ils se garderaient bien d'aller le hurler sur les tours... Encore moins de publier un avis dans les Tours d'Hébor, à fortiori un article en expliquant la démonstration de toutes les implications !

Quant à la reconstruction de Batthe, il semblerait que l'écueil principal à craindre soit essentiellement le manque de moyens financier des propriétaires des bâtiments frappés par la catastrophe... Pourtant il est confirmé que de nombreux gens de métier soient partis là-bas. En général, ces entreprises déplacent rarement leurs ouvriers sans avoir de solides contrats en bonne et due forme !

Menace des gaublens peut être pas éliminé.

Les gaublens tiendraient-ils à se faire maudire ? Toujours est-il qu'il semblerait bien qu'ils cherchassent à se regrouper en divers points de notre beau pays... De nombreux témoignages tendraient à concorder en ce sens, mais il est encore bien trop tôt pour en tirer de trop hâtives conclusions. Mais la crainte d'un nouveau siège n'est donc évidemment pas à exclure.

 

Suite du vol de Fainix

Enfin, voici quelques nouvelles d'un évènement que certains d'entre vous auront probablement déjà oublié. Mais les autres se souviendront indubitablement de cette poignée de malfrats à la petite semaine ayant apparemment tenté de dévaliser la banque Brouzoff et Pognosoff de la noble agglomération de Fainix. Certains d'entre eux se souviendront également sans que la Guildes Héborienne des Banquiers eut mandé un célèbre et puissant sorcier, éminent spécialiste de la question, au demeurant. Ceux là n'auront donc probablement guère oublié que le dit sorcier fut en tractation acharnée au sujet de ses émoluments qu'il semblait souhaiter pour fort conséquants.

Comme la plupart d'entre vous s'en serait doutée, la GHB ne pouvait accepter d'autant débourser pour régler cette affaire et, malgré des efforts qe l'on imaginera aisément fort convaicants, ne peut finalement parvenir sur aucun terrain d'entente avec ce trop gourmant de sorcier. Ce serait donc à présent un très intuitif mage fort renommé, à qui la rumeur publique attribue d'incomparables compétences en Xmancie, faisant de lui un mystique incontournable aux incroyables capacités ésotériques et le tanit pour l'érudit es sciences occultes le plus instruit en ce bas monde.

Les milieux autorisés s'autorisent à penser que la GHB sait ce qu'elle fait et ne doute plus d'être en mesure de dénouer cette mystèrieuse affaire.

 

La religion

L'autel à la gloire d'EL Nah, dont la construction presqu'achevée trônait dans la région de Septeniah, aurait été récemment la cible de vandales. Il aurait été en partie détruit. On s'étonnera de cet acte soudain alors que le début de la construction de cet autel remonte maintenant à plusieurs mois et qu'il n'a semble t il guère drainé d'importants flots de fidèles. A ce que l'on sait personne n'aurait encore remarqué la moindre procession vers ce lieu à vocation oratoire.

D'autre part voilà déjà bien longtemps qu'aucun prêche public à la gloire d'El Nah n'a été signalé. Les autorités religieuses de la région n'ont toutefois pas souhaité commenter, ni cet acte de vandalisme, ni cet état de fait. Arguant notamment que le culte d'El Nah est des plus minoritaires et qu'il n'est pas souhaitable qu'il se développe davantage.

D'autant plus qu'il semblerait que d'aucuns aient quelques griefs sanglants à lui reprocher... Comme ces récents sacrifices humains dont nous vous entretenions le mois dernier et dont certains paraissaient attribuableà son culte, même s'il s'agirait d'une faction dissidente ou de quelconque autre diablerie machiavélique...

La Bataille de Batthe

Batthe au jour le jour

Le 1ier Indy

Cette fois, l'envoi de prêtres dans les environs de Batthe semblerait bien avoir été finalement décidé en haut lieu. d'après certains, les premiers prêtres seraient même déjà partis. Nous nous demandons hélas si néanmoins il n'y aurait point une certaine confusion avec le petit groupe de prêtres ayant devancé les ordres et s'étant fait malencontreusement massacré ces jours-ci...

D'autre part, quelques groupes de courageux aventuriers se seraient effectivement rendus sur place. Quelques chasseurs nous ont raconté leur joie d'avoir enfun vu des gaublens se faire massacrer avec enthousiasme. Certains prétendent même que le célèbre Huon serait déjà sur place, en personne !

Ce serait donc plus qu'une lueur d'espoir qui se profilerait à l'horizon pour les malheureux assiégés du bourg de Batthe. Hélas, il se raconte aussi que l'armée des gaublens serait chaque jour plus forte. Des rumeurs concernant un bataillon entier de shamans, ces espèces de mages sorciers gaublens, vont également bon train. Mais, pour l'instant, nous n'avons encore rencontré personne capable de témoigner les avoir aperçus personnellement.

4ième Indy

 

 

Batthe, toujours Batthe, Batthe toujours ! Toujours au coeur de l'actualité, la charmante bourgade au Westé de la Grande Prairie semble encore capable de résister quelques jours. Pourtant, hier, pour la première fois, l'immense panache de noires fumées a pu être aperçu puis observé depuis Altonn. Et cette fois nous pouvons nous permettre de confirmer que ce n'est pas la rumeur qui veut que plusieurs groupes d'aventuriers bien intentionnés tenteraient de lever le siège. Mais méfiez vous, ils ne le sont pas tous, certains aventuriers ne seraient là que par opportunité, voire strictement et uniquement attirés par l'appât du gain !

Par ailleurs, les prêtres envoyés là bas devraient être enfin arrivés. Mais , contrairement à ce que nous annoncions précédemment, il semblerait s'avérer nécessaire de prendre explicitement contact avec eux afin d'obtenir leurs services et tout le groupe sera remis sur pieds. En effet plusieurs d'entre eux auraient déjà eu moult prolèmes avec des voyageurs qu'ils auraient soigné ou réssuscités par mégarde. Nous vons en dirons plus à ce sujet dans un proche avenir.

6ième Indy

Appel aux aventuriers en quête de gloire à Batthe

Depuis quelques jours, pour rejoindre l'action déjà engagée par de nobles groupes, le FLB (Front de Libération de Batthe) est aux prises avec les armées assiégeant la bourgade. Près de 800 gaublens et une cinquantaine de chamanes gnomens sont signalés sur zone par nos espions. Sont déjà présents des groupes prestigieux tels que Les Manticores, Les Ames Errantes, Bregan d'Aerthe, Les Crapouillots, La Fraternité de Shrambalâ, Les Compagnons de Languedor ainsi que mon propre groupe ! Je sais aussi que l'Ordre du Loup Blanc accourt depuis Zehmanchotmor pour soutenir notre action. Un autre groupe, les Vifs Argents, agissant pour son propre compte, tente aussi de repousser les assiégeants.

Ceux-ci, à l'armement efficace, souvent magique, sont soutenus par de puissants magiciens et des créatures volantes ressemblant à s'y méprendre à des dragons; peut être des wyvernes... Toujours est il que je relance un ultime appel à l'aide pour que tous les groupes de tous niveaux, se joignent à nous pour libérer ce bourg exsangue. Les prêtres promis par le Chériff viennent d'arriver et nous ont déjà apporté soins et résurrections ! Ce sera, à priori, le seul soutien que nous aurons des autorités de notre Fastzeychadoo.

De grâce, si jamais l'appel de la gloire (ou bien l'appât du gain) se fait sentir, n'hésitez pas à nous rejoindre. Batthe a besoin de nous.

13 Indy

Nous avons enfin la confirmation tant espérée BATTHE EST LIBRE, le siège définitivement rompu. Les forces gaublenoïdes semblent bel et bien avoir été radicalement repoussées au delà de là même des limites envisagées pour établir un périmètre de sécurité viable. Et ce, même si la présence rémanente de groupuscules de peaux vertes dans les environs n'est pas totalement exclue.

Les premiers aventuriers à pénètrer dans l'agglomération libérée ont déjà été chaleureusement récompensés, tandis que ceux ayant participé à l'éradication du campement principal de l'armée des créatures seraient attendus dans la journée.

Au moins un entrepreneur en bâtiments, proposant au moins démolition, construction, rénovation et restauration à des prix concurrentiels serait également attendu. D'après ce que l'on raconte, il serait capable de miracles, comme de restaurer une vieille bâtisse en ruine et carbonisée en boutique de luxe. D'ailleurs on raconterait également qu'un certain Chawoman aurait été l'un de ses plus mauvais ouvriers ... jusqu'à ce qu'il soit contraint de démissionner, retenu en otage par le siège !

Ode aux aventuriers de Batthe

Matriel ne règnerait pas sur Batthe,
Les Briggands, fallaient qu'ils partent,
Les héros sont partis, ou sont restés,
Depuis ce fameux bourbier fort empesté.

Dans le brouillard, les valeureux aventuriers,
Parfois braillards, ont donné leurs vies.
Sous les ordres d'Huon, Main Pourpre point ne fléchit !
Dans la sanglante déroute des gaublens du bourbier
Ames Errantes et Fraternité de Shämbrala ont combattu
Pour l'honneur et la gloire et le service rendu

Le mystérieux Ordre du Loup Blanc, âpre à la tâche,
Inlassablement traqua le gaublen.
Les Vifs Argents, Les Crapouillots, sans relâche,
Impatients de débusquer le gaublen.
Glorieux et vaillants héros, taillant à la hache,
Victorieux d'exterminer le gaublen.

Les gaublens auront vécu.
Les Héros auront vécu.
Les gaublens ont trépassé.
Les Héros se sont surpassés.
La joie est revenue.
Batthe est libérée.(refrain ad lib)


L'épopée des aventuriers libérateurs de Batthe

Après plus d'un mois de siège mené par les forces gaublens et leurs alliés gnomens, le village de Batthe est enfin libre. Le bilan est triste : le village est détruit, les villageois exsangues, les récoltes piétinées et les greniers brûlés. Pourtant la flamme de l'espoir brille à nouveau dans ce bourg et les bonnes volontés s'unissent pour tout reconstruire.


Le siège de batthe marquera l'histoire de notre Fatzeyschadoo comme le symbole de la liberté défendue. Une dizaine de groupes d'aventuriers se sont unis pour défendre leur pays d'une offensive de grande envergure, réfléchie et efficace. À l'heure où je vous écris ces lignes, les tenants et aboutissants de cette invasion ne sont pas encore élucidés... Ces deux derniers jours furent pour moi éreintants, car j'ai suivi une partie de ces groupes dans leur dernière action de guerre face à l'armée générale gaublenne... De magnifiques actes de bravoure et d'héroïsme ont été accomplis, d'énormes sacrifices consentis et la gloire comme justice de leurs actions. Laissez-moi donc vous conter les magnifiques événements auxquels il m'a été donné d'assister ces deux derniers jours...


Mon histoire commencera donc le 11 d'Indy et débute au relais de la Kricquette après une longue soirée dont j'ai déjà raconté les péripéties dans un article précédent. Décision avait été prise pour 5 groupes de se rassembler à la tombée de la nuit pour attaquer l'armée du général gaublen au Westé de Batthe pendant que deux autres groupes essayeraient de rentrer dans le bourg même en contournant les guetteurs ennemis. Le plan avait été adopté et chacun, conscient de sa mission, se préparait. L'ordre de départ eu lieu dans la matinée et le chevalier HUON, suivi d'INELUKI, de SAND, de la prêtresse MATRIEL BAENRE et du mage LE VIOLET, chacun leader de son propre groupe, levèrent le camp dans une discrétion étonnante pour un regroupement de plus de 50 aventuriers ! Auparavant HUON était allé s'entretenir avec RENGVA KASDORF et SAINT MICHEL qui auraient la difficile mission de s'infiltrer dans le bourg. Quant à moi, je pris la décision de suivre le groupe dirigé par HUON.


La tension montait car tous savaient que le jour de la bataille finale était arrivé et que le soir même le destin déciderait de leurs sorts. Les éclaireurs avaient été envoyés en avant et le silence était pesant. Arrivée au sud de l'ost ennemie, la troupe fit une halte. La Main Pourpre se mit à prier le dieu Enkimag avec ferveur, Les Manticores et Les Ames Errantes fourbirent leurs armes pendant que les Bregan d'Aerthe et la Fraternité de Shrambalä, impatients, tournaient en rond.


D'un coup, sans concertation, mais d'un seul élan, ils s'élancèrent à l'assaut des gaublens... Ceux-ci, bien que surpris par l'envergure de l'attaque, se regroupèrent de façon parfaitement ordonnée et le combat démarra...
J'apercevais HUON, à la tête de son groupe, bloquant des peaux vertes pour permettre à ses puissants et indispensables mage lutins de lancer leurs sortilèges ; quoi de plus surprenant que de voir une minuscule lutine au visage angélique lancer avec autant de dextérité et de détermination des sorts de destruction massifs !!! D'un autre côté de la mêlée, Les Manticores, dirigés par Inéluki et dont on apercevait l'énorme silhouette de leur muffyr, combattaient vaillamment la horde grouillante et râlante... Les Ames errantes, après avoir poussé leur cri de guerre, se lancèrent à corps perdu dans la mêlée, ne voulant pas perdre le privilège de tanner le cuir des gaublens. Ils furent aidé dans cette bagarre par les sortilèges magiques des Bregan d'Aerthe qui occasionnèrent de nombreux dégâts dans les rangs verts... Ce n'est que bien plus tard que je réussis à apercevoir le cinquième groupe d'aventuriers : il s'agissait des valeureux combattants de la Fraternité de Shrambalä qui semblaient être en bien mauvaise posture mais dont le courage ne faiblissait pas...


La mêlée était intense et le combat furieux. Les râles et le fracas des armes s'entrechoquant assourdissaient le bourbier. On pouvait lire sur chaque visage la détermination farouche et la volonté de la victoire, chacun luttant pour sa survie. Petit à petit, le combat devint inégal : les gaublens acculés, affaiblis et en infériorité numérique se repliaient sur leur position. L'armée du général gaublen était en déroute et bientôt la curée commença. Ceux qui pouvaient fuir le firent, les autres furent systématiquement massacrés.


Les corps de morts furent brûlés et ce n'est qu' après ce moment là que nos valeureux guerriers, défenseurs de la liberté, s' assirent pour prendre quelque repos et faire les comptes :
- 5 morts chez LE VIOLET, leader de la Fraternité de Shrambalä et un mort chez les Bregan d'Aerthe.
- De l'autre côté, en gros, une bonne centaine de gaublens exterminés et une petite vingtaine en fuite (NDBA : pour ce que nous en savons, ces nombres auraient de très fortes chances d'avoir été sous-estimés - entre autres certains sorts de destruction massive, allant jusqu'à en dissoudre les corps dans l'infinité du néant, ne permettent d'en tenir le décompte, même approximatif...).


Une courte prière fut alors prononcée en mémoire des compagnons tombés au combat et chacun se reposa, encore hébété de la violence du combat qui venait de se dérouler, mais conscient de l'importance et de la noblesse de l'acte accompli. Tous paraissaient surtout heureux que cette guerre soit enfin terminée.


HUON se leva, remercia chaleureusement chaque membre de la communauté et ordonna de se préparer pour marcher sur Batthe afin d'aider les deux autres groupes à libérer le bourg assiégé. C'est à ce moment là qu'un messager courut à leur rencontre pour annoncer la libération de Batthe par RENGVA et ST MICHEL. Cette annonce fut accueillie par des cris de joie et, d'un coup, fatigue et lassitude disparurent au profit de l'apparition de quelques chopines sorties comme par enchantement des besaces. Après une nuit courte et bien arrosée, notre retour fut décidé et c'est d'un pas mal assuré que nous primes la route... HUON et son groupe décidèrent d'aller vers le relais de la Kricquette pour escorter quelque peu les prêtres qui retournaient sur Zehmanchotmor, alors que les autres prirent le gué au Couchant de Batthe...


Je pris la décision d'accompagner La Main Pourpre car la compagnie délicieuse des ensorceleuses elfes me comblait. Ces elfettes étaient vraiment ravissantes et leurs éclatants sourires enchantaient mon âme de barde. Le voyage fut gai et quelque peu retardé par un combat vite expédié contre une quinzaine de fuyards gnomens.
Puis ce fut l'arrivée triomphale sur Batthe, la foule prévenue de l 'arrivée des héros se massait à l'entrée pour les embrasser, les toucher, les arroser de pétales de roses multicolores...


ST MICHEL et ses Crapouillots marchaient en tête, suivis par RENGVA KASDORF et ses acolytes, puis vinrent LE VIOLET et ses aventuriers, puis INELUKI et ses combattants suivis de très près par SYLVEBARBE LANGUEDOR et ses compagnons... Venaient ensuite avec calme et dignité MATRIEL BAENRE et SAND... Jaillit ensuite une clameur extraordinaire pour saluer l'arrivée du chevalier HUON portant sur ses épaules ses 3 mages lutins qui riaient aux anges d'une telle fête !!! Le spectacle de ce colosse portant sans aucun effort apparant ses frêles compagnons en signe de respect fut applaudi dans tout Batthe... et restera en mon âme un souvenir inoubliable...


Le responsable du village les accueillit en leur fournissant soins, nourriture et récompenses puis déclara d'un air sérieux, mais un tant soit peu contraint et forcé, que, dès le lendemain, commenceraient des travaux en l'honneur des libérateurs... En effet, il fallait que soient érigées, sur la place centrale, les statues des huit leaders qui avaient combattu l'armée des gaublens et gnomens... À cette décision, on put lire la fierté dans les regards des sus-nommés et une partie de la foule en délire cria sa joie !


Mais on put voir alors s'approcher un homme, un des sages de la maison du même nom, accompagné d'une femme frêle mais belle dans son magnifique foulard de soie bleu irisé. Se glissant derrière celui que je tenais pour le responsable, il lui glissa quelques mots à l'oreille. J'ignore encore lesquels, mais la discussion qui s'en suivit ne présageait rien de bon.

Ingnorant tout cela, HUON, d'un simple geste de la main prit la parole et déclara :
"Gens de Batthe, ce fut un long et difficile combat que vous avez gagné ; celui de la liberté. Nous sommes fiers de vous être venus en aide. Désormais et comme il se doit, je déclare la dissolution du FLB (Front de libération de Batthe)... Que chacun de mes compagnons soit libéré de tout engagement vis à vis de vous. Je les remercie d'autant plus que la condition d'aventurier fut vivement critiquée, il y a quelque temps, par des politiciens qui ne se sentaient pas concernés par votre situation de crise. Que ceci ne soit jamais oublié, ces dernières semaines ont prouvé au peuple du Fatzeyschadoo que les aventuriers défendaient la paix et les vraies valeurs... Tous les politiciens n'en sont pas capables ! "

La foule applaudit à tout rompre et HUON fut entraîné par la population dans une fête qui marquera les mémoires à jamais ! Quant à moi, le modeste créateur de ces lignes, après avoir pataugé plusieurs jours durant dans la boue à la suite de ces aventuriers, je suis dans l'espoir d'un geste généreux de votre part ne serait-ce que pour me racheter un brillant pourpoint mauve que je viens de remarquer dans une boutique.

Kaourig, barde

L'Horrywanth et la guerre :

Par Gimli Gloïn, correspondant de guerre

Nous avons enfin fortuitement pu avoir quelques nouvelles fraîches de la Baronnie de Bâaden. Hélas, d'un certain côté, elles ne sont pas très bonnes ! Notre confrère sur place n'aura pas tenu longtemps, avant d'être obligé de fuir au plus vite afin de ne pas subir le sort de son prédécesseur!

Néanmoins, s'il nous avait assuré avoir pris toutes les dispositions, afin de pouvoir fuir au plus vite, ce n'était apparemment pas des paroles en l'air et il put s'échapper sûrement des griffes acérées des sbires du Roy d'Horrywanth.

Pour l'instant, entre autre grâce aux vivres que continueraient d'être acheminés par les Assamhariens, la Baronnie survivrait plutôt bien et les Horrywanthais sembleraient plutôt contraints de subir encore et encore un certain status quo, même si l'ambiance y est plutôt hard encore. En effet, alors que là bas intendance et logistique ne suivent pas vraiment, qu'armures et uniformes montreraient une facheuse tendance avérée à se dégrader en chiffons, certains petits malins auraient gaillardement pensé au repos des guerriers...

Les débats

Le chapitre concernant les débats sera un échange entre les différents aventuriers sur les thèmes brûlants du moment.

J’attends donc vos propositions en ce qui concerne les débats bien qu’il semble que plusieurs d’entre eux pourraient déjà être lancés comme par exemple El’Nah est-elle une déesse maléfique ? La guerre va-t-elle éclater et que comptons nous faire dans ce cas ?

Les débats qui seront traités dans ce chapitre peuvent ne durer que deux numéros du journal (ouverture du débat et réponse finale) ou ne jamais avoir de fin. Tout cela dépendra de vous et de vos intérêts pour les sujets débattus.

Enfin, il y aura dans cette partie des sondages réguliers sur vos opinions ainsi que sur le contenu de ce journal qui doit devenir le vôtre.

 

Rédacteur

Rengva Kasdorf

PS :

                Une dernière chose avant de vous quitter, le moine copiste me fait parvenir une dernière requête. Il souhaite que tous les textes que vous allez nous faire parvenir soit, si possible, au format lisible par Word à l’adresse mail suivante :

mailto:Christophepallier@voilà.fr

 

Ou pour les parchemins à l'adresse suivante :

Pallier Christophe

18 rue Paul Carle

94600 Choisy le Roi

Quant au moine correcteur, il demande à tous les rédacteurs d'articles du journal de faire en sorte de réduire les erreurs de frappe et autres au maximum. Pour les moins bons d'entre nous, moi y compris, n'hésitez pas à avoir recours au soutien d'un word, les words étant en général bon en orthographe (en orthographe mais pas en grammaire).

 Remerciements :

 

Pour ce troisième numéro du journal de Kottho, je tiens à remercier personnellement la participation des personnes suivantes :

·         Maître Kator

·         Huon de la Main Pourpre

·         Knot des Khazaad’Oren

Nous tenons également adresser un hommage particulier à tous les aventuriers qui ont permis la libération de Batthe.