Tournoi d'Archerie des Fils de Shanz



 

Compte-Rendu des éliminatoires du 3 de Mackwik


 
2ème jour des éliminatoires
 
      C'est avec une immense excitation et un immense plaisir que les courageux membres de la guilde des Bardes d'Arvor sont fiers de vous offrir le compte-rendu du deuxième jour des éliminatoires du Tournoi d'Archerie des Fils de Shanz. Aujourd'hui ce ne sont pas moins de six agglomérations qui voient se dérouler ses épreuves !
* * *
      Le bourg de Râmünchoo, sur la côte nord du continent, organisait pour la première fois des éliminatoires pour un tournoi. Aussi ce sont seulement 38 archers et 20 arbalétriers qui débutèrent les épreuves, sous une légère brise venue de la plage. Aucun ne rata la cible au premier tour. La distance de 40 pas pour les archers fut ensuite plus sévère, puisque près de la moitié y acheva sa participation. Chez les arbalétriers, 20 pas plus loin, seuls deux concurrents ne parvinrent jamais, malgré trois essais, à toucher la cible. S'il y avait peu de concurrents au départ, il y en avait pourtant encore trop après le 3ème tour. Le 4ème fut plus sélectif, ne laissant passer que trois tireurs dans chaque catégorie. Mais il ne devait en rester que trois en tout et, au 5ème tour, un archer nommé E'ko se qualifiait avec trois flèches au but. Il fut aussitôt imité par les arbalètes de Gôôl et Milhôôl , les fils de l'aubergiste de Râmünchoo.
* * *
      Ankhoch, la ville-étape de tous les traff.., pardon, de tous les voyages, au nord de Zehmanchotmor, semblait ce matin être en froid avec le tournoi et sa population avait boudé la manifestation, tant dans le public que chez les concurrents. Pourtant, la proximité du Grand Temple de Thor avait attiré de nombreux pélerins, qui s'étaient inscrits aux épreuves. Parmi les 155 participants, on retrouvait Tônö. Le tavernier, qui s'était qualifié la dernière fois avec un arc, participait aujourd'hui avec une arbalète. En voilà un qui possède plusieurs arcs à sa corde ! Les Ripailleurs du Lac s'en étant allés ripailler ailleurs, la jolie Chingachgook n'était point de la partie. Nul doute que cela n'allait rien arranger à l'ambiance. On ne peut affirmer que Thor ait incité ses fidèles à participer aux joutes, mais si la cerbuz du matin n'arrête pas le pèlerin, il n'en fut pas de même de ce premier tour qui vit tomber la moitié des concurrents. Les tours suivants départagèrent difficilement l'élite de ces archers de passage, tandis que les arbalétriers subissaient à leur tour une hécatombe. Vingt-neuf archers pour seulement deux arbalétriers parvinrent jusqu'au 5ème tour. Et Tônö gardait le cap... jusqu'au 8ème tour, où il fut le seul à toucher la cible trois fois. Comme Tônö avait tiré, il fallait voir ! Le tour d'après, l'archer Thausirus se qualifiait avec 3 flèches. À l'instar de la prêtresse Voromoë, il y a deux mois, ce moinillon du Grand Temple de Thor en sera le représentant en finale. Avec 2 tirs au but, Raden le Bô, un remarquable archer quadruman, se qualifiait également.
* * *
      Dans le petit village de Bhaudet se prélassant sur la verdoyante rive Nord du vaillant Geollyjumph, au Ponant du massif montagneux abritant les sources de la Kricquette, les épreuves devaient prendre un petit air familial, fort empreint de l'ambiance festive actuelle. Les nombreux spectateurs, venus des quatre coins de la plaine, devaient s'empresser d'applaudir les prestations des concurrents, appréciant plus particulièrement les présences fort remarquées d'Œil de Lumière, ancien Baron des Archers, et de Sandor Fats le chasseur, encore une fois venu spécialement de Sands Yzuït. Par contre, nombreux furent ceux à déplorer l'absence de Fiacre, l'actuel Baron des Archers. Mais sûrement l'étrange et narquois aventurier avait-il dû s'inscrire ailleurs, au grand soulagement de la plupart des concurrents comptant davantage briller sur place qu'arriver réellement en tête de la finale...
      Comme un peu partout jusqu'à présent, rares furent les concurrents à avoir choisi de se faire téléporter pour assurer leur présence aux épreuves. Mais, même sans cela, l'arrivée d'une puissante barbare ne serait pas passée inaperçue. La belle et jeune guerrière semblait assez connue dans la région. La téléportation avait dû être plus longue que la moyenne et manquait singulièrement de précision.       Subitement, Gorna La Louve, du Clan de la Lune Rose, se matérialisa avec son arc(A27) juste au dessus du champ de tir. Les participants se trouvant juste au dessous eurent à peine le temps de s'esquiver avant qu'elle ne touche le sol. Elle devait d'ailleurs encore se faire remarquer par sa maladresse notoire, ne devant qu'à une seule flèche de n'être évincée qu'au second tour. Certains pensèrent même que ce fut un miracle qu'elle n'eut blessé personne. Mais elle ne fut pas la première et, sur les 70 inscrits trois avaient déjà déclaré forfait dès le premier tour. Dont deux gamins qui devaient quitter le pas de tir en larmes. Gorna ne fut pourtant pas la seule à quitter la lice au second tour et une dizaine d'autres l'accompagnèrent dont les deux seuls arbalétriers de cette épreuve.
      Ensuite tout devait se dérouler sans accrocs jusqu'à la qualification de Sandor Fats, seul à mettre trois flèches au septième tour, laissant Oeil de Lumière ravir la seconde place d'une flèche de plus au neuvième tour à un homme blanc chafouin du nom de Chémyr qui fut le troisième qualifié de cette épreuve avec une seule flèche à 75 pas.
* * *
Platoziel      À Mar Cool, l'imposant donjon, qui protège les deux ports de l'embouchure de l'Uranor, jetait une ombre sur le champ de tir, où s'échauffaient 100 archers et 25 arbalétriers. Ici, tous les précédents vainqueurs avaient répondu présent : Belrod, le Sage parmi les Sages, qui s'est tant illustré au cour des batailles de ces six derniers siècles, n'aurait manqué celle-ci pour rien au monde ; Shortsin Nigger, l'homme noir, et le demi-elfe Salegno étaient là aussi. Outre ces tireurs d'élite, bon nombre de soldats de la garnison participaient à l'épreuve et celle-ci fut d'un excellent niveau ! Après cinq tours et moult volées, il restait encore une quarantaine d'archers et une demi-douzaine d'arbalétriers. C'est alors qu'un cri, suivi d'un grand tapage, s'élevèrent de la lice : en armant son arbalète, Shortsin Nigger venait de se blesser gravement à un doigt, le condamnant irrémédiablement à l'abandon. L'infortuné guerrier surmonta un instant sa douleur, pour mettre en pièce son arme, avant de quitter le pas de tir en écumant de rage et de souffrance. Afin de ramener la bonne humeur, et comme il plaît à Mackwik d'être fêté, la matinée s'acheva par une parade des gardes de la ville à grand renfort de flûtiaux et tambourins... Après une brève collation, les participants reprirent position sur le pas de tir. Au 8ème tour, on ne comptait plus que 7 archers à 70 pas, et une arbalétrière à 90.
      Belrod plaça encore ses trois flèches dans la cible, tout comme Tihya, l'aventurière à l'arbalète. Deux autres archers, Salegno et Platoziel, un soldat de la garnison, touchèrent chacun deux fois la cible, et devaient disputer un neuvième tour. Salegno, à 75 pas, ne fit mouche qu'une fois sur trois alors que Platoziel mit deux flèches, remportant ainsi la dernière place en finale.
* * *
      Une autre épreuve se déroulait à Lacelle, sur les rives du Geollyjumph, au sud du pays. Les voyageurs Shémir et Tinwë ne faisaient pas partie des 64 participants, mais d'autres voyageurs, comme Kiriko "la furtive", des Fils du Vent(G42), rêvaient d'effectuer le même brillant parcours qui mène en finale. Marada la chasseresse était en embuscade... Vingt-cinq archers faillirent au premier tour, puis dix, puis encore treize, mais Kiriko ne manquait jamais la cible. Au quatrième tour, 8 archers et 6 arbalétriers gagnaient le droit de poursuivre l'épreuve et, parmi eux, Kiriko la remarquable, avec son arc long d'if. Le concours fut alors suspendu durant quelques instants, au cours desquels les arbitres examinèrent en aparté l'arme étonnante de Trouvtout le boutiquier, afin de s'assurer de la régularité de cette arbalète à répétition, qui était encore en vente hier dans son bazar. Au 5ème tour, Kiriko la noire, comme depuis le début, ne manqua aucun tir, et se qualifia pour la finale. Les Fils du Vent pouvaient être fiers de leur archère, haute en couleur et en valeur ! Deux arbalétriers et trois archers disputèrent le sixième tour, à l'issue duquel se qualifièrent Trouvtout et Marada la chasseresse.
* * *
      Un peu plus au Nord sur le Geollyjumph, entre Lacelle et la capitale, la ville de Tarpan accueillait 99 concurrents, et notamment Luweewu, des Mélichrones(G41), avec un arc long. Et les Mélichrones frissonnèrent dès le premier tour, alors que Luweewu manquait deux fois la cible, avant d'y ficher sa dernière flèche. Il rassura toutefois ses compagnons aux 2ème et 3ème tours, en se qualifiant dès la première flèche. Au 4ème tour, 15 tireurs firent mouche trois fois. Parmi eux, Luweewu toucha encore trois fois à 55 pas, se qualifiant pour la finale, puisque derrière lui, seuls trois arbalétrier touchèrent par deux fois. Le 6ème et dernier tour en laissa un sur le seul carreau qui toucha, tandis que se qualifiaient avec deux carreaux Tand'air, le voyagiste de Tarpan, et Fairyinnune joyeuse aventurière.
* * *
      Voici donc comment se déroulèrent ces éliminatoires du second jour des épreuves si brillamment relatées par le Barde Nelfort Monson. Dès demain vous pourrez suivre avec lui les épreuves qui se dérouleront à Fainix, Lassinc, Osgomirodh, Rhubson, Pokerwin et Békainz.