Tournoi d'Archerie des Fils de Shanz



 

Compte-Rendu des éliminatoires du 5 de Mackwik


 
4ème jour des éliminatoires
 
      Approchez ! Approchez ! Dans quelques instants, vous connaîtrez le nom des derniers qualifiés pour la grande finale du tournoi des Fils de Shanz ! Des concours monstrueux, tant par le nombre, tant par la qualité des participants, ont clôturé aujourd'hui les éliminatoires de ce tournoi.
* * *
Fiacre      Ce sont, tout de même, 305 participants qui se massaient ce matin, sur le champ de tir de la cité de Kottho. Parmi eux, 176 archers de tous acabits se tenaient à 20 pas devant quelques 129 arbalétriers. Dès le premier tour, plus d'une centaine d'entre eux fut incapable de toucher la cible, ne serait-ce qu'une fois. Au tour suivant, on dénombrait seulement 58 archers contre 69 arbalétriers, à gagner le droit de poursuivre.
      Y avez-vous reconnu cet archer fort adroit, malgré les quelques difficultés qu'il éprouva aujourd'hui à faire le pied de grue entre deux volées ? Il s'agit bien du Baron des Archers, Fiacre le grandiloquent, des Babel XVII qui, bien que visiblement blessé, n'avait pas voulu manquer l'événement. Nous y aurons également remarqué la présence de Gaerenya et Bibop, douzièmes au précédent tournoi, ainsi que le marchand Toomuch, autre finaliste.
      La centaine de concurrents qui émergea du 3ème tour était de grande qualité, et cinq tours de plus s'avérèrent nécessaires pour qu'il n'y en ait plus qu'une dizaine, dont seulement 2 arbalétriers. Fiacre, fidèle à sa réputation, se montra aussi loquace avec ses adversaires que la dernière fois, mais ceux-ci profitèrent de ses difficultés à se mouvoir pour s'éloigner de ses discours, avant même qu'ils ne s'amorcent... Au neuvième tour, à 75 pas, le quadruman Bibop et l'elfette Gaerenya furent les meilleurs en fichant trois flèches dans la cible, assurant leur place en finale. Fiacre, ayant perdu de sa superbe, ne fit pas mieux que 2 flèches, se qualifiant toutefois puisque ses autres adversaires, dont Toomuch, ne placèrent qu'un carreau.
* * *
Les arbitres      Un fait relativement étrange devait se produire dans la douce et grande ville de Beerh Muda. Les organisateurs devaient noter une subreptice inflation des inscriptions, une fois celles de Figolu et Norton, du Clan de la Lune Rose, connue. Leur renommée ne semblait plus à faire et beaucoup se demandent déjà jusqu'où iront-ils en finale ce tournoi-ci. Rappelons-le, le jeune quadruman devait se retrouver parmi les meilleurs, s'accrochant à la huitième place, tandis que son minuscule et brillant compagnon le suivait de près classé douxième exaeco, avec huit autres tireurs de renom dont l'ignoble Ignominis qui semble devoir encore faire parler de lui autrement qu'en tant que faire valoir de son immense compagne Éléonore l'innoubliable Reine des Archers.
      Présentement l'agglomération de Beerh Muda accueillait avec magnificence 355 participants, dont 216 archers et 139 arbalétriers. Malheureusement pour eux, les vents devaient s'avérer plutôt importants, avec parfois quelques rafales. On put noter la présence inoppinée d'un autre groupe d'aventuriers, Les Manticores, exprimant leur volonté de gagner et leurs espérances en hurlant à tue tête ce que tout un chacun pensait être leur devise ;
- Qui s'y frotte, s'y pique ! tandis que le public avait du mal à identifier leurs deux candidats, deux words tirant leur panache de grands capels à plumes qui leur cachaient les yeux Ryzzen Noirombre et Morwënna Perlenoire avaient fière allure.
      Les deux membres présents du Clan de la Lune Rose ne tenaient pas à se laisser, répondant du tac au tac "'Ça peut plus attendre... Faucon gagne'" Tout en hurlant, parfois en chantant, Figolu faisait sauter en l'air son capel à plumes, dont lui ne craignait point de se décoiffer. Plus discret, le jeune Norton dissimulait ses armures, dont l'état était à lui seul témoin de son courage, sous un poncholo chamaré. On put néanmoins le remarquer en train de porter un talisman à ses lèvres.
      Les arbitres n'avaient que faire de tout cela et le coup d'envoi fut donné. Dès le premier tour, à seulement 30 pas, 50 pour les arbalètes, les effectifs furent presque divisés par deux et il ne restait déjà que 156 archers et 74 arbalétriers, parmi lesquels on notera, outre les quatre aventuriers précédemment cités et se qualifiant dès le premier trait, l'armurier de la ville, Karabeen, et Scoofin', arbalétriers ainsi que le marchand Stroberi, archer, se qualifiant également au 1° trait. Jodal, soldat de la garnison d'Havrelle et archer ne le fit quant à lui qu'au 2° trait.
      À 40/60 pas, au second tour, le vent s'était calmé puisque l'on dénombrait encore 133 archers et qu'un seul arbalétrier se vit éliminé. Scoofin' l'arbalétrier dut quitter la lice ent compagnie de Ryzzen, l'archer des Manticores.
      Mais au 3ème tour plusieurs rafales éclaircirent encore les rangs. Seuls 80 archers et 45 arbalétriers poursuivirent. Karabeen l'armurier n'eut plus l'honneur d'être parmi eux. Mais sans nul doute l'important travail que sa profession doit fournir par les temps qui courent y est-il pour quelque chose.
      Si ce quatrième tour ne vit pas s'augmenter la distance, le fait de devoir atteindre un maximum de fois la cible malgré des sautes de vent inoppinées se montra fort sélectif et fit appel à d'autres compétences que le tir pur.
      Et c'est presque sans surprise que ce tour devait voir la qualification avec 3 traits de Figolu l'arbalétrier et de Norton l'archer. Le nain jaune en fit virevolter son éclatant capel à plumes au bout d'une lanière qui sifflait dans l'air autour de lui, sous les ovations de la foule. Deux autres se qualifièrent pour un tour supplémentaire avec deux flèches chacun dans la cible, renvoyant tout les autres concurrents hors de la lice. Il s'agissait de Jodal archer et soldat de la garnison d'Havrelle et de la sulfureuse elfe noire Morwënna, une archère fort prometteuse.
      Le marchand Stroberi fut parmi la trentaine d'archers qui se virent malencontreusement éliminés avec un seul tir au but, en compagnie d'une petite vingtaine d'arbalétriers tandis que les autres accusaient le temps de leur échec total.
      Ce fut donc au 5ème tour, à 55 pas, que parvint in extrémis à se qualifier la belle et sauvage Morwënna d'un seul trait, forçant Jodal sur le chemin de retour à la garnison d'Havrelle.
* * *
Foeghus      Le Pihre est Avenir à Hanaconda, puisque, outre les violentes bourrasques qui ont secoué l'épreuve, il s'agissait de la devise des Messagers du Pihre, représentés par son armurier nain Foeghus, à l'arbalète. On peut penser que ce fut l'épreuve éliminatoire de plus faible niveau, puisque quatre tour seulement suffirent à déterminer les trois qualifiés, malgré la présence de 149 participants. Mais c'est probablement le vent qui a si aisément influencé la course des flèches et carreaux. Qui sait si certains de ces traits, destinés à finir dans la paille par la médiocrité de leurs tireurs, n'ont pas, de fait, terminé dans la cible par un caprice de Mackwik ?
      Ainsi, 38 archers et 8 arbalétriers surent ou purent franchir les 3 premiers tours, parmi lesquels on comptait encore les précédents vainqueurs de la ville, à l'exception de l'arbalétrier Rovhain, éliminé au 3ème tour ! Il fallut, avant de poursuivre, que l'on envoie quérir Foeghus, qui avait rejoint la foule des spectateurs, convaincu qu'il ne pouvait faire partie de l'élite d'Hanaconda. À 70 pas, Foeghus ficha ses trois carreaux dans la cible, remportant l'épreuve du jour, et accompagné par le tavernier Lacuite et l'aventurier Gosspell, qui touchèrent avec deux flèches sur trois, à 50 pas. Hinigo, avec une flèche au but, laissa filer la qualification.
* * *
      Il y avait 178 participants dans le bourg vinicole de Kamarssin, proche d'Altonn et Suhidé. Les Vifs Argents s'y présentaient au complet : le couple bleu Blizzar et Frigoh, les quadrumans Toplà et Vapalà, le couple nain Tordudrir et Pincesanrir, et le trio elfique Mercurielle, Gazelle et Olfiwë. Un retard dans le démarrage de l'épreuve, pour des raisons inconnues, profita grandement aux échoppes, qui s'étaient chargées de faire découvrir aux concurrents les bienfaits de la production locale.
      Et le premier tour faillit être interprété comme un spectacle d'ouverture des festivités : réalisant qu'ils n'avaient avec eux ni arc, ni arbalète, Blizzar et Frigoh se mirent à entonner un chant aux sonorités étranges et gutturales, tandis que Gazelle et Olfiwë, sur une chorégraphie captivante, cherchaient à illustrer l'affaire. Peu encline à ce genre de démonstration, Pincesanrir tenta vainement de lancer une flèche à la main, avant que son compagnon ne s'esclaffe bruyamment devant sa déconvenue, que je soupçonne d'être feinte.
      Aussitôt remis de ses émotions, Tordudrir ficha sa première flèche dans la cible, tout comme Toplà, Vapalà et Mercurielle, rejoignant quelques 160 autres participants au deuxième tour. À l'issue de celui-ci, huit tireurs se singularisèrent en se qualifiant pour la suite dès le 1er tir : Avax, un soldat de la garde d'Altonn, Dar "l'Invincible", Rab'Ya, Go-Intoo, et les quatre fantastiques Vifs-Argents. Mais dès le tour suivant, à 50 pas, Dar et Tordudrir faillirent et furent éliminés. Au 4ème tour, la règle était claire, il fallait mettre le plus possible de tirs au but. Et en mettre deux ne suffit pas pour Mercurielle, qui fut éliminée tout comme le soldat Avax. Au 6ème tour, 71 archers et 13 arbalétriers rivalisaient encore. C'est pourtant là que Toplà, l'archer des Vifs-Argents, décrocha son billet pour la finale, avec 3 flèches dans la cible. Le quadruman Vapalà et l'orc Go-Intoo firent de même avec 2 flèches, tandis que 40 archers et 9 arbalètriers se surent en mettre qu'une seule.
* * *
      Ah, Zehmanchotmor la grande, et son esplanade ! Cette fois encore, de majestueuses cérémonies ouvrirent les épreuves, pour fêter Mackwik et divertir la foule impressionnante qui se massait autour de la Grande Esplanade, mais aussi en d'autres endroits de la capitale, qu'il avait fallu aménager pour permettre aux épreuves de se dérouler en une seule journée. En effet, si deux jours avaient été nécessaires au dernier tournoi pour départager 500 concurrents, c'est aujourd'hui parmi 626 participants qu'il faudrait qualifier 15 finalistes. Le nombre plus important de qualifiés à Zehmanchotmor était sans doute un des attraits de cette épreuve, et nombreux étaient les groupes d'aventuriers qui y avaient inscrit leurs champions.
Les Licornes Bleues      C'est ainsi que s'y présentaient : Aresius, des Loups du Couchant ; Macha Oeilperçant, Circam Viveflêche et Gloïn Languedor, des Licornes Bleues ; Lanadrielle, Arsène et Irwin, un trio des Paladins du Lac, qui semble s'être fait passé sur le corps par des beholders ; Raia, Zashakaïn et Karédasse, des Hermines, toujours sans faiblesses. C'est sur le théâtre de ses précédents exploits qu'Éléonore, la Reine des Archers, va tenter de se qualifier pour la finale, avec son... euh... compagnon Ignominis, des Ménestrels de la Nuit. L'admiration que le public porte à notre reine fut toutefois tempérée quand on constata que les Ménestrels étaient blessés. Parmi les autres figures célèbres de l'archerie, on attendait les exploits de Zhenn, Pérêl et Kross (respectivement 4ème et 5ème au précédent tournoi), Toto Matix, Nowël, Greystoffiel (ancien roi des archers), et bien d'autres encore...
      Ce furent 103 archers et 61 arbalétriers qui émergèrent à l'issue de la matinée et des trois premiers tours, et qui se regroupèrent sur la Grande Esplanade, pour la suite des épreuves, après un rapide repas, avec ou sans "douiche". Nulle surprise n'y attendait les spectateurs, qui espéraient bien voir évoluer les favoris jusqu'au bout. Ils furent satisfaits jusqu'au 6ème tour, au cours duquel Toto Matix et Jeudboc furent éliminés avec 2 tirs victorieux, ainsi que la jeune Macha OEilperçant des Licornes Bleues. Lanadrielle, des Paladins du Lac, trop blessée pour espérer bien faire, avait failli dès le 4ème tour, avec seulement deux traits. Au 7ème tour, ce sont Algaël, Quitcho et Narwain qui disparurent de la même façon. Circam Viveflêche, sans perdre pour autant son regard moqueur, s'inclina avec une seule flèche au but. Au 8ème tour, à 70 pas pour les archers et 90 pour les arbalétriers, les 13 premiers futurs finalistes se distinguèrent avec trois traits dans la cible. Il s'agit des archers Zhenn, Kross, Pérêl, Eldaïn, Nowël, Horowë, Lëwoen, Aresius, Éléonore et Raia, puis des arbalétriers nains jaunes Gloïn Languedor, Irwin et Karédasse.
      Il restait deux places à prendre pour les 8 concurrents qui se présentaient au 9ème tour grâce à deux flèches dans la cible. Parmi eux, Ignominis, déjà bien blessé, commençait à donner des signes évidents de fatigue. Il parvint pourtant à placer encore 3 carreaux dans la cible à 95 pas, tout comme Zashakaïn et Hurin. Eliminés avec deux traits, on le déplorait pour Bad'Huit et Arsène, avec un seul trait, pour Greystoffiel que plus personne n'appelait "lord", et avec un échec total pour les autres. Le 10ème tour fut pathétique. Les trois rivaux touchèrent la cible au premier tir, à l'issue duquel Ignominis tomba à genoux. On lui laissa le temps de récupérer, tandis que ses adversaires manquaient leur deuxième tir. Cela redonna du courage à notre nain, qui toucha la cible une deuxième fois.
      Était-ce une fois de trop ? Ignominis se tourna vers Éléonore pour lui faire comprendre qu'il n'irait pas plus loin. "Morts de l'Obscurité, point de Salut!" lui cria alors la championne, elle-même très éprouvée. L'archer Hurin fut le premier à armer son dernier tir et fit mouche ! La pression était sur les épaules de Zashakaïn, qui manqua son troisième carreau : il était alors éliminé, avec un tir sur trois, et laissait la place aux deux autres, déjà auteurs de deux tirs victorieux. Avec un large sourire, qu laissait apparaître... euh, non, rien... Ignominis tendit son arme et décocha un dernier carreau qui rejoignit les autres dans la cible, avant de s'écrouler, inconscient, sous les hourras de la foule en liesse. Ignominis et Hurin étaient les derniers qualifiés pour la finale du tournoi des Fils de Shanz, pour laquelle nous nous retrouverons ici-même, dès demain !
* * *