(Mise à jour Février 2006.) Retour Accueil

Les Monziols et La Ferme des Monziols

 
les Monziols
clic pour agrandir (80ko)       Vieux village du Causse, avec sa maison fortifiée dite de style aragonais, « La ferme » comme on l'appelle chez nous. Celle-ci a dû jouer un rôle important jadis, n'a-t-elle pas un souterrain ?
      Il y avait également deux autres grandes fermes au village, avec jusqu'à cinq domestiques par exploitation, allant des bergers aux valets, en passant par les chambrières.
      Une laiterie y a fonctionné jusque vers les années trente.

      Trois familles vivent ici à l'année. Les Monziols est un village qui mise sur son agriculture. Aujourd'hui, ses deux exploitations agricoles ont une orientation ovin-lait. Et, malgré les contraintes et les irrégularités de revenus du métier, deux jeunes agriculteurs se sont installés.
 
les Monziols
clic pour agrandir (25 ko) maison aragonaise les Monziols
clic pour agrandir (25 ko)
"La ferme" dite de style aragonais en quelques détails :
historique :
      Construite entre 1702 et 1725 pour la famille de la Barthe, elle est un exemple remarquable de ferme bourgeoise du Causse de Sauveterre. Complètement à l'abandon, elle a été rachetée en 2002, par la Communauté des Communes du Massegros.
      Le travail de remise en état est important. "La Ferme" est grande et son inoccupation depuis la deuxième moitié du siècle dernier a fait de nombreux dégâts.
      Le 14 Juin 2003, dans le cadre de la Journée du Patrimoine de Pays, "La Ferme" était ouverte au public.
     Souhaitons que dans la dynamique de cette journée, ce bâtiment qui a été mis hors d'eau avec l'aide des bénévoles de Maisons Paysannes de France, puisse enfin revivre et contribuer au dynamisme de notre région, notamment par les projets et réalisations qui y seront conduits.

description :    (rédacteur(s) Grandjouan Marie-Sylvie - N° notice IA48000322 - © Inventaire général, 1968)
      Ferme à cour fermée : trois corps de bâtiments et le four à pain entourent la cour sur trois côtés ; le 4e côté est fermé par un mur de clôture dans lequel s'ouvre la porte charretière abritée par un chaperon. Un escalier extérieur et une galerie haute voûtée d'arêtes distribuent les trois corps de bâtiment principaux.
      Dans l'angle de la cour se trouvait le pigeonnier couvert d'un toit en double bâtière ; ce pigeonnier est aujourd'hui ruiné. La citerne est située sous la grande salle d'où l'on pouvait puiser l'eau à partir d'un puits construit dans un angle. Un passage couvert, voûté en berceau reliait le bâtiment principal à une grange-étable située de l'autre côté du chemin. Le bâtiment principal comprend un rez-de-chaussée voûté en berceau où se trouvaient les bergeries, un étage et un comble voûte en berceau brisé

Pour plus d'information consulter la base Merimée du Ministère de la Culture

      Les Monziols possède également une croix de calcaire remarquable. En effet, cette croix est sculptée de chaque côté (Christ en croix, Vierge, tête : angelot
      Cette croix faite pour être vue des deux côtés pourrait être antérieure à la grange où elle se trouve installée et dont la porte est datée 1702. D'après l'Inventaire général, 1993 Référence IM48000477

 le Christ, Croix des Monziols
clic pour agrandir (49 ko)  Croix des Monziols
clic pour agrandir (44 ko)  Croix des Monziols, la Vierge
clic pour agrandir (53 ko)
 Croix des Monziols, angelot
clic pour agrandir (60 ko)
 
 
la Baraque de Tremolet promenade dans les villages le Marcayrès